Avocat en droit pénal et droit public

14 rue Rabelais - 69003 Lyon

Contact

Mentions légales

Publication

Le présent site web, accessible à l’adresse www.crepin-dehaene-avocat.fr est édité par le cabinet CREPIN-DEHAENE AVOCAT, SELARL au capital de 2 000 euros, inscrite au registre du commerce et des sociétés de LYON sous le numéro 848 376 679, ayant pour numéro de TVA intra-communautaire  11 848 376 679 dont le siège social est situé 14 rue Rabelais 69 003 LYON Tél : 06 82 81 35 80 - adresse électronique : isabelle_crepin@hotmail.fr est un cabinet intervenant en droit de public, droit administratif, droit pénal et droit de l’environnement dont tous les avocats sont  inscrits au Barreau de LYON, et sont ainsi rattachés à l’Ordre des avocats de LYON.  

Les avocats membres sont soumis au règlement intérieur du barreau de LYON et au règlement intérieur national dans leur version applicable ainsi qu’aux dispositions législatives et règlementaires relatives à la profession d’avocat. 

Le directeur de la publication du Site Web est Mme Isabelle CREPIN-DEHAENE, en qualité de Gérant de la SELARL CREPIN-DEHAENE AVOCAT.  

Conception

Agence de communication dédiée aux Cabinets d’Avocats et autres professions juridiques, Absolute Communication.
Agathe Park 720, Chemin des Jalassières 13510 Eguilles Tél : (+33)4 42 52 26 77 Fax : (+33)4 42 52 26 78

Réalisation et hébergement

OVH

SAS au capital de 10 174 560 € inscrite au RCS de Lille Métropole 424 761 419 00045
Code APE 2620Z N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann - 59100 Roubaix - France 

Président : Michel Paulin

OVH SAS est une filiale de la société OVH Groupe SA, société immatriculée au RCS de Lille sous le numéro 537 407 926 sise 2, rue Kellermann, 59100 Roubaix.

 Droits de propriété intellectuelle

Le site Web est protégé par les droits de propriété intellectuelle et est la propriété exclusive de la SELARL CREPIN-DEHAENE. La conception, le graphisme, le contenu, l'organisation de ce site sont des oeuvres originales et sont l'entière propriété de la SELARL CREPIN-DEHAENE. Toute reproduction, ou démarquage, total ou partiel, fait sans le consentement de l'auteur, ou de ses ayants droit, ou de ses ayants cause est illicite. Il en est de même pour la traduction, l'adaptation, l'arrangement par quelque procédé que ce soit (Loi n°57-298 du 11 mars 1957).

Liens hypertextes avec des sites tiers

La SELARL CREPIN-DEHAENE n'exerce aucun contrôle sur le contenu des sites tiers. L'existence d'un lien hypertexte entre la SELARL CREPIN-DEHAENE et un site tiers ne signifie en aucune manière le contrôle du contenu du site tiers par la SELARL CREPIN-DEHAENE.

Exonération de responsabilité

Il appartient à l'utilisateur de ce site de prendre toutes les mesures appropriées de façon à protéger ses propres données et/ou logiciels de contamination par d'éventuels virus circulant sur le réseau Internet.

Modification du site

La SELARL CREPIN-DEHAENE se réserve le droit de modifier ou de corriger le contenu de ce site et cette mention légale à tout moment et ceci sans préavis.

DONNÉES COLLECTÉES

Aucune donnée personnelle n'est collectée par ce site internet via les cookies sans votre consentement. Une fois votre consentement donné, il est valide au maximum 13 mois. Vous pouvez changer d'avis en cliquant sur le bouton "Gestion des cookies"

Les fichiers logs du serveur web collectent votre adresse IP à des fins d'étude en cas de piratage ou d'abus et sont conservées quelques semaines.

Les données des formulaires de ce site ne sont pas enregistrées sans votre consentement, et peuvent être transmises par email au gestionnaire du site. Une suppression ou une pseudonymisation est réalisée automatiquement après 13 mois. Les fichiers logs du serveur de mail collectent votre email et votre adresse IP à des fins d'étude en cas de piratage ou d'abus et sont conservées quelques semaines.

Les données des formulaires transmises par email peuvent être archivées par le gestionnaire du site sur l'un ou plusieurs de ses ordinateurs.
L'internaute dispose d'un droit d'accès, de limitation, de rectification ou d'effacement de ses données personelles, en s'adressant au responsable du site le cabinet Crépin Dehaene. Il a la faculté de former une réclamation auprès de la CNIL, dans l'hypothèse où il considère que ses données n'ont âs été protégées.

Gestion des cookies
Actualités juridiques
24/11/2022

Suspension en référé d'un arrêté portant exercice du droit de préemption : nullité...

Suspension en référé d'un arrêté portant droit de préemption urbain : annulation en raison de l'incompétence de l'auteur pour défaut de publication de la délégation de signature C'est peut être un détail pour vous, mais &...

21/11/2022

Marchés publics : L’offre d’un candidat à l’attribution d’une délégation de servic...

Une société a candidaté à une procédure d’attribution de délégation de service publique, dont l’objet était l’exploitation du centre aquatique de la communauté de communes. L’offre de la société a &eac...

10/11/2022

Marchés publics : pas d'exclusion d'une candidature à une passation de marchés pub...

Si une société peut être condamnée par les juridictions répressives à une peine complémentaire d'exclusion des marchés publics, cette peine, tant qu'elle n'est pas définitive en raison d'un appel pendant, ne peut justifier l'exclusion de sa can...

07/11/2022

Droit de préemption : pas de préemption possible sans démonstration d’un projet d’...

Vous êtes propriétaire d’un bien situé dans un périmètre concerné par un droit de préemption et décidez de vendre ? La collectivité territoriale vous a notifié son intention de préempter votre bien ? Tous les espoirs ne son...

18/10/2022

Urbanisme : régularisation par permis de construire modificatif à raison des circo...

Une autorisation d’urbanisme modificative peut purger l’illégalité initiale d'un projet, non seulement à raison de l’évolution des règles de droit (Conseil d'Etat, 7 mars 2018, n°404079), mais aussi à raison de l’évolution des ci...

10/10/2022

Contentieux du permis de construire : de la date d'appréciation de l'intérêt à agir

Afin d'être recevable à contester un permis de construire, le requérant doit justifier de son intérêt à agir (art. L. 600-1-3 du code de l'urbanisme qui prévoit : " Sauf pour le requérant à justifier de circonstances particulières, l'in...

Nous contacter, nous poser une question
Veuillez préciser votre demande
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide
Ce champ est invalide